Cimalpes

Votre séjour avec cours de ski ou location de matériel offerts ? C'est par ici ! 

Cimalpes

Votre séjour avec cours de ski ou location de matériel offerts ? C'est par ici ! 

La Clusaz

L'histoire de la station de ski de La Clusaz

L’histoire de la station de ski de la Clusaz

Pour apprécier davantage votre séjour à la Clusaz, Cimalpes vous donne toutes les clés pour comprendre son Histoire. La Clusaz a toujours su trouver le parfait équilibre entre une tradition ancrée et une évolution touristique naturelle. Les amoureux de la montagne seront sans aucun doute fascinés par cette station à toutes les saisons de l’année. Prêt à remonter le temps pour découvrir les secrets de cette station-village nichée au cœur du massif des Aravis ?

Et si on remontait le temps ensemble ?

À l’origine, une petite bourgade

À l’origine, une bourgade rustique peuplée d’agriculteurs caractérisait la Clusaz. Ses habitants vivaient des produits de la terre et du bois.

Les domaines d’activité s’étendaient à la culture de céréales pour les animaux, de lin et de chanvre pour les habits et de pommes de terre pour l’alimentation principale. La station possédait un lien puissant avec les activités pastorales, notamment avec la fabrication du reblochon qui est réalisée encore aujourd’hui.

Le développement du tourisme a donc été progressif. À chaque moment de l’Histoire, les habitants ont pu s’adapter aux nouvelles avancées. On peut le dire aujourd’hui, la Clusaz a pris le temps de construire son succès et sa réputation avant de devenir une des stations les plus reconnues des Alpes françaises.

L’investissement des habitants pour un succès fulgurant

La station touristique s’est construite autour d’un village déjà existant et possède donc sa propre histoire. Elle cultive depuis toujours un lien fort avec la vie de village et son authenticité. Les habitants sont alors eux-mêmes investis dans le développement de la Clusaz.

Depuis le début et pour toujours, ce sont les chalets traditionnels qui habillent le paysage. La plupart des hébergements ont été construits et conçus pour se fondre dans le village, et ainsi préserver son âme.

station © Office de tourisme de La Clusaz - C.Hudry

1902 : une date déterminante qui a forgé le succès de La Clusaz

Une accessibilité facilitée

1902 signe la création de la route moderne qui relie Annecy aux Aravis en passant par la vallée de Thônes. Il s’agit d’une route facile à emprunter et qui nous amène directement au cœur de la station-village.

Une destination d’abord estivale

La Clusaz a d’abord été une destination estivale. Même si elle a été longtemps isolée à cause de l’absence d’une route accessible, elle ne tardera pas à se faire connaître chez les amateurs de plein-air en été.

Le saviez-vous ? La Clusaz accueille son premier Tour de France en 1911 !

La naissance d’une station de sports d’hiver accueillante

De la glisse en paret…

Avant le ski, les enfants du pays glissaient sur la neige installés sur un engin en bois : le paret. Celui-ci est construit avec un seul patin central. Le maniement est semblable à celui d’une bicyclette, mais sur la neige !

Le saviez-vous ? À la Clusaz, il est encore aujourd’hui possible de glisser sur la neige à bord d’un paret. De quoi ressentir les plaisirs de la glisse d’antan !

… Au développement éclatant du ski

Le développement du ski à la Clusaz est rythmé par plusieurs dates clés. Au début du 20e siècle, la pratique des sports de glisse n’en était qu’à ses balbutiements.

Plusieurs temps forts ont fait de La Clusaz une station de ski de renommée internationale :

  • En 1907, le premier concours de ski à la Clusaz est organisé.
  • Les équipements apparaissent après la Première Guerre : la patinoire en 1928 et le télé-traîneau en 1935.
  • Et c’est en 1938 que le premier téléski, le Crêt du Loup, se pose enfin sur la neige de la Clusaz.
  • Puis, le développement des équipements n'a jamais cessé avec une nouvelle remontée mécanique pratiquement toutes les années. Le forfait de ski commun à tout le domaine skiable de la Clusaz arrive en 1973.

Le saviez-vous ? Avec le développement du ski, les habitants de la Clusaz améliorent leurs conditions de vie. Le tourisme hivernal est devenu un véritable créateur d’emploi.

Une terre de sportifs passionnés

On ne compte plus les champions sportifs de la station, toutes pratiques confondues ! Le club des sports a été créé en 1925 par monsieur Bretone, l’instituteur de la Clusaz et passionné de ski. Ce club signe la naissance d’une terre de champions sportifs : d’abord dans le ski de fond pour ensuite atteindre tous les sports d’hiver.

Guy Perillat est d’ailleurs devenu médaillé d’or aux JO de Squaw Valley dans les années 60. Il gagnera ensuite d’autres médailles et fera la fierté des habitants.

Dans les années 90, d’autres champions assoient la réputation de La Clusaz. Edgar Grospiron, Médaille d'or Bosses aux Jeux Olympiques d'Albertville en 1992 et champion du monde Bosses en 1995 est né à La Clusaz, tout comme Régine Cavagnoud, championne du monde de super-G en 2001.

Ces médaillés ont dévoilé leur plein potentiel grâce à un domaine skiable et une neige de qualité. En venant à La Clusaz, vous vous donnez la chance de skier dans les traces de ces champions.

Des chalets identitaires

Un sens de l’accueil ancré depuis longtemps

Le premier hébergement qui accueillait des visiteurs a vu le jour très tôt : en 1780. Le sens de l’accueil fait alors partie de l’Histoire de la Clusaz. L’auberge du passage des Aravis deviendra plus tard l’hôtel des Aravis. Les chalets et les autres hébergements se sont construits au fil de l’Histoire.

Des chalets aux cachets évidents

De nombreuses entreprises artisanales sont basées à la Clusaz pour la rénovation des chalets. De quoi préserver toute l’authenticité de l’architecture. Ici, on conserve précieusement le savoir-faire dans le domaine du bâtiment.

Au fil du temps, la construction des chalets devient de plus en plus raffinée. Mais le chalet traditionnel reste composé d’un sous-bassement en pierre et d’une armature supérieure en bois. 

Le massif des Aravis et ses stations liées

Historiquement, la Clusaz partage le Massif des Aravis avec le Grand-Bornand et Manigod. Ainsi, leurs histoires et leur développement sont très similaires.

  • Le Grand-Bornand, tout comme la Clusaz, est à l’origine une terre d’agriculteurs. Le tourisme a été une véritable révolution La vocation touristique dans l’économie locale est encore présente aujourd’hui. D’autre part, 1907 est une date-clé au Grand-Bornand car elle signe la naissance du ski au Grand-Bornand. Ce n’est qu’en 1952 que la première remontée mécanique apparaît dans cette station-village familiale.
  • Manigod se caractérise aussi par une activité agricole importante à travers les époques jusqu’à aujourd’hui. Étymologiquement, Manigod signifie « habitants des forêts et des alpages ». Au début des années 50, la station prend son envol grâce au col de la Croix Fry puisque celui-ci devient accessible par la route. Manigod devient une véritable station touristique vers la fin des années

Ce qui n’a jamais quitté la Clusaz entre hier et aujourd’hui, reste avant tout l’amour de la montagne. Un amour partagé entre les habitants et les visiteurs. Alors, prêt à vivre un séjour au sommet grandeur nature ?

Cimalpes est née dans les Alpes françaises du rêve de deux pionniers audacieux. Aujourd’hui, acteur référent de l’hébergement en station, Cimalpes s’efforce de vous préparer un séjour cousu-main au cœur des Alpes. Les équipes Cimalpes vous accompagnent tout au long de vos vacances et seront ravies de répondre à vos moindres besoins. Le temps d’un moment, laissez-vous porter par la promesse que vous fait Cimalpes.

Suivez-NOUS

Avec plus de 3 000 réservations par an, Cimalpes permet à plus de 25 000 vacanciers de bénéficier chaque hiver du confort hôtelier dans leur propre logement.

HAUT