Cimalpes

Attention, vous êtes en hors piste !
Pour votre confort, le site est optimisté en navigation portrait.

Cimalpes

Cet été, profitez de votre carte d'activités offerte ! 

Saint-Gervais Mont-Blanc

L'histoire de la station de ski de Saint-Gervais Mont-Blanc

L’histoire de Saint-Gervais Mont-Blanc fascine les visiteurs depuis plusieurs siècles ! Retraçons ensemble ce qui a permis à la station de devenir une référence du tourisme dans les Alpes françaises. Vos vacances ici seront alors d’autant plus savoureuses.

Le Mont-Blanc par Saint-Gervais, les traces d’une ascension

L’histoire de la station de Saint-Gervais est profondément liée à celle du Mont-Blanc. En effet, de nombreux alpinistes rêvaient d’atteindre le toit de l’Europe à l’époque si inaccessible. Pourtant, déjà en 1855 la voie royale est ouverte grâce aux alpinistes Hudson, Kennedy et Smythe.

Le saviez-vous ? Cette voie d’accès au Mont-Blanc a entretenu chez les techniciens du 19e siècle une véritable fascination. Le toit de l’Europe a d’ailleurs toujours gardé un côté mystérieux au fil des années. 

La création de la compagnie des guides de Saint-Gervais prend vie en 1864. Les experts du coin avaient déjà cette volonté à l’époque d’accompagner les alpinistes pour atteindre le Mont-Blanc par Saint-Gervais. D’autre part, le fameux tramway du Mont-Blanc, plus haut train à crémaillère de France, fut construit en 1904 et mis en service en 1809. Les alpinistes bénéficient d’un nouveau moyen de transports particulièrement novateur à l’époque. 

Le saviez-vous ? La première femme à atteindre le Mont-Blanc était originaire de Saint-Gervais, elle atteint le sommet le 14 juillet 1808 !

Le développement du ski à Saint-Gervais Mont-Blanc

Dès les années 1930, le développement du ski à Saint-Gervais Mont-Blanc prend place, notamment grâce à la construction du téléphérique Saint-Gervais-Le Bettex en 1936. L’année suivante, le téléphérique au Mont d’Arbois permet de créer la liaison entre Saint-Gervais Mont-Blanc et la fameuse station de Megève. À partir de ce moment-là, la station devient au fur et à mesure une destination touristique qui ne cesse de se développer.

Saint-Gervais et ses habitants n’ont jamais hésité à repousser les limites techniques d’une époque où les moyens étaient très limités. Par la même occasion, les années 1930 signent le développement des premiers hébergements touristiques. Quelques immeubles locatifs, mais aussi des hôtels et des auberges prennent vie et dynamisent Saint-Gervais Mont-Blanc.

ski © Boris Molinier

Les thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc

Un développement en deux temps

  • La première naissance

Les thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc puisent leur origine dans une eau présente, entre sommets et souterrains, depuis des siècles. Sa température naturelle à 39 °C a un jour interpellé maître Gontard. Sa fantastique curiosité naturelle sur les bénéfices potentiels de ces eaux a permis de développer des cures thermales encore actives aujourd’hui. Maître Gontard fait analyser l’eau en 1806 et s’aperçoit que celle-ci contient beaucoup de minéraux. Les thermes ouvrent l’année d’après dès 1807, à une époque où la tendance des bains est en plein boom. En 1815, entre chapeaux hauts de forme, grandes robes et chevaux, on se presse aux bains de Saint-Gervais Mont-Blanc. Cette même année, le docteur Mattey réussit à prouver scientifiquement les effets des sources d’eau sur les pathologies de la peau notamment. Les sources sont alors déclinées en plusieurs utilisations : boissons, bains, douches…

Le saviez-vous ? Les thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc connaissant un franc succès chez la population aisée de l’époque. À titre d’exemple, on dénombre déjà 600 baigneurs en 1824 !

Puis en 1892, une catastrophe naturelle va freiner le développement des bains. Un torrent de bout puissant détruit tout sur son passage, y compris les bâtiments des thermes. Mais Saint-Gervais ne s’arrête pas là et reconstruit les bains avec succès.

  • La renaissance

Dès 1914, les thermes connaissant une réussite édifiante et significative, un nouvel âge d’or prend place à la station. Cette prospérité est annonciatrice de l’envergure future des thermes. D’autre part, des pôles médicaux sont créés à la veille de la Première Guerre Mondiale. Saint-Gervais devient alors un modèle de progrès au même titre que les thermes deviennent une référence chez les Français. Mais c’est au début des années 1960 que la grande renaissance des thermes de Saint-Gervais prend place ! En 1959, une nouvelle ère est annoncée dès lors que Monsieur Califano reprend en gérance les thermes.

Au même moment, le docteur Lépinay utilise les eaux de Saint-Gervais Mont-Blanc pour soigner les grands brûlés. Par ailleurs, en 1961, la danseuse classique de renom Janine Charrat fait face à un accident où son tutu prend feu. Elle est alors tragiquement brûlée à 70 %. Cette star du monde de la danse n’avait que peu d’espoir quant au futur de sa grande carrière. Elle se fait soigner aux thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc. Janine Charrat suit un traitement de grande envergure et finit par remonter sur scène en 1964 !

thermes-saint-gervais © Boris Molinier

Un succès qui n’est plus à prouver

Plus tard en 1996, l’eau de Saint-Gervais Mont-Blanc est reconnue pour ses bienfaits apaisants, cicatrisants et réparateurs par l’Académie de Médecine. Les personnes qui souffrent par exemple d’eczéma ou d’autres problèmes de peau continuent alors à se rendre à la station.

Le saviez-vous ? Les thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc sont devenus le 2e centre européen de cure thermale dermatologique.

En 2012, la gamme de soins Saint-Gervais Mont-Blanc prend vie. L’eau est donc aussi utilisée à des fins esthétique. Par ailleurs, les bassins en extérieur sont également inaugurés. Désormais, les thèmes accueillent les visiteurs qui souhaitent prendre soin d’eux. Les skieurs, les familles et même les locaux profitent ainsi de toutes les vertus de l’eau de Saint-Gervais Mont-Blanc. Enfin, en 2016, les thermes et la marque de soins sont rachetés par le groupe L’Oréal. Les cures thermales à Saint-Gervais Mont-Blanc ont ainsi encore de beaux jours devant elles !

Saint-Gervais Mont-Blanc bénéficie d’une histoire et d’un patrimoine riche qui aujourd’hui est largement mis en valeur. En séjournant à la station, vous aurez la chance de découvrir tout un écosystème fascinant, entre bienêtre, glisse et culture.

Cimalpes est née dans les Alpes françaises du rêve de deux pionniers audacieux. Aujourd’hui, acteur référent de l’hébergement en station, Cimalpes s’efforce de vous préparer un séjour cousu-main au cœur des Alpes. Les équipes Cimalpes vous accompagnent tout au long de vos vacances et seront ravies de répondre à vos moindres besoins. Le temps d’un moment, laissez-vous porter par la promesse que vous fait Cimalpes.

Suivez-NOUS

Avec plus de 3 000 réservations par an, Cimalpes permet à plus de 25 000 vacanciers de bénéficier chaque hiver du confort hôtelier dans leur propre logement.

HAUT